Politique

Affaire des 94 milliards: Vendredi de tous les dangers pour Sonko

L’affaire dite des 94 milliards est décidemment riche en rebondissements. Après la sortie très virulente du collectif des petits-fils de Serigne Touba qui réclame l’arrestation de Sonko, des guides religieux de Tivaoaune, de Ndiassane et de Pire organisent ce vendredi une cérémonie de prières pour conjurer le « mal Sonko ».  Ils ont mobilisé, à cet effet, au total 70 « Daaras » pour la séance de récitals du Saint Coran.

L’affaire des 94 milliards a pris une autre tournure depuis la restitution du rapport d’enquête parlementaire et l’entrée en jeu du Procureur.  Le leader de Pastef est de plus en plus isolé Il est seul.» L’on ne sent pas le soutien de l’opposition à Ousmane Sonko. Acculé par le pouvoir, des dignitaires religieux s’en mêlent. Le leader du Pastef s’attire les foudres des chefs religieux qui réclament par ailleurs sa tête.

En effet, la sortie très virulente du collectif des petits-fils de Serigne Touba qui réclame son arrestation n’était que le début du combat. Les choses se corsent de plus en plus autour lui. Des guides religieux de Tivaoaune, de Ndiassane et de Pire ne sont pas en reste. Ils ont saisi la balle au rebond et sont déterminés à, disent-ils, mettre fin aux dérives de Sonko.

Lors de leur rencontre organisée ce jeudi  à Tivaoaune, les marabouts, par la voix de Serigne Ousmane Cissé, porte-parole du jour, déclarent avoir réuni au total 70 « Daaras » pour prier au bon Dieu de conjurer le mauvais sort que constitue Ousmane Sonko. «Demain, (Ndrl : aujourd’hui) après la prière du vendredi, nous allons tous nous retrouver à nouveau, non seulement pour des récitals du Saint Coran mais aussi pour effectuer des prières. Et Sonko, il sera anéanti», prédisent-ils. Une déclaration qui risque d’être fatale à Sonko car, visiblement, ces guides religieux ne comptent pas abandonner leur combat sitôt.

Ces marabouts estiment que le leader du Pastef n’est qu’un «calomniateur» qui essaie toujours de ternir l’honorabilité des autres pour se faire un nom. «Tahirou Sarr que nous connaissons très bien et qui répond toujours présent à nos appels n’est égal en rien à Ousmane Sonko. Nous ne saurions jamais rester indifférents face à cette cabale contre sa personne. Nous profitons de l’occasion pour demander à Tahirou Sarr de ne pas se laisser ébranler par ces mensonges flagrants. »

«Il faut lui faire savoir que nous ne confierons jamais le destin du Sénégal à quelqu’un qui passe tout son temps à divulguer des secrets et à dire du mal sur d’autres frères musulmans ». Ainsi, nous combattons à notre manière», préviennent ces marabouts.

Merci de laisser vos commentaires !

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.