actualité

Affaire Sweet Beauté : Sonko entendu « de gré ou de force » en début de semaine prochaine

Après la levée de son immunité parlementaire, Ousmane Sonko sera convoqué, en debut de semaine prochaine, « de gré ou de force », par le juge du 8e cabinet, en début de semaine prochaine.

Selon Les Échos, «si le leader de Pastef refuse de déférer à la convocation du juge, il sera cueilli». Pis, renseigne la même source, « Sonko risque l’emprisonnement ». En clair, « il sera placé sous mandat de dépôt ».

Merci de laisser vos commentaires !

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.