Economie

Algérie : qui sont les dix ministres chargés de redresser l’économie nationale

Dans un exécutif sans ministre de l’Économie, ce sont dix membres du gouvernement qui se partagent les principaux dossiers économiques. Quels sont les profils de cette nouvelle équipe, confrontée à une conjoncture financière alarmante ?

Présenté le 2 janvier, le gouvernement d’Abdelaziz Djerad a propulsé plusieurs universitaires, experts financiers et jeunes entrepreneurs aux portefeuilles économiques.

Alors que le pays a déjà engagé des réformes substantielles dans la phase transitoire après la démission du président Bouteflika, l’affaiblissement du modèle économique exportateur d’hydrocarbures pose plus que jamais la question de la diversification de l’économie algérienne.

  • Mohamed Arkab, ministre de l’Énergie

Nommé à ce poste en avril dernier, celui qui dirige le ministère, stratégique s’il en est, en charge des hydrocarbures, est donc reconduit à son poste. L’homme, ancien président de la Sonelgaz, aura pour tâche d’accompagner la réforme d’un secteur.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.