Politique

Aly Ngouille Ndiaye sur les rapports Police-Presse

Invité de l’émission «Point de vue» hier sur la RTS, le ministre de l’Intérieur s’est prononcé sur le traitement que les forces de l’ordre ont réservé à la presse vendredi dernier, lors du sit-in avorté du collectif «Noo Lank».

Pour Aly Ngouille Ndiaye, les journalistes et autres professionnels de l’information ne doivent pas être brutalisés dans le cadre de l’exercice de leur fonction. Il a déploré la situation avant de préconiser que les journalistes portent, à l’occasion des manifestations, des tenues, faisant allusion aux gilets, afin qu’on puisse les identifier facilement.

Il envisage d’ailleurs de réunir les différents acteurs pour une meilleure collaboration. «On ne doit pas arrêter les journalistes parce qu’ils font leur travail. S’il n’y a pas de presse, il n’y aura pas de témoignages», a-t-il indiqué à ce propos.

 

Catégories :Politique, sénégal, Société

Tagué:

Merci de laisser vos commentaires !

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.