International

Burkina Faso : l’ex-Premier ministre Paul Kaba Thieba prend la tête de la Caisse de dépôts et consignations

Lors du Conseil des ministres du 27 mars, le président burkinabè Roch Marc Christian Kaboré a choisi son ancien chef du gouvernement, Paul Kaba Thieba, pour diriger la nouvelle structure. Sa mission : mobiliser des ressources pour financer sur le long terme les projets structurants.

Deux mois après avoir quitté ses fonctions de Premier ministre, l’ancien haut fonctionnaire de la BCEAO, 59 ans, retrouve des couleurs. Le président burkinabè, Roch Marc Christian Kaboré l’a en effet choisi pour opérationnaliser la Caisse de dépôts et de consignations. L’annonce de sa nomination été faite mercredi 27 mars en conseil des ministres.

Paul Kaba Thieba, qui a fait ses armes à la Caisse française des dépôts et consignations avant de poser ses valises à banque centrale au début années 1990, était l’un des fervents défenseurs de la mise en place d’une institution similaire au Burkina, comme l’ont fait la Côte d’Ivoire et le Sénégal.

Selon ses textes fondateurs, élaborés en 2017, la Caisse de dépôts et consignations (CDC) du Burkina Faso est dotée d’un capital d’au moins 20 milliards de F FCFA (30,5 millions d’euros), apporté par l’État. Sa mission est de faire face aux besoins d’investissements prioritaires en disposant de ressources mobilisées à moyen et long terme, alors que les actifs des banques commerciales ne comportent que très peu de financements à moyen terme.

Merci de laisser vos commentaires !

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.