Justice

COMMUNIQUE DE JONI JONI

Depuis un certain temps de « présumés victimes » font le tour de la presse pour porter des accusations graves sur la marque de transfert d’argent Joni Joni et son actionnaire principal Mr Bougane Gueye.

Il est important de signaler que Joni Joni bien qu’étant opérateur de transfert d’argents est aussi victime des agissements de sa Banque principale d’opérations.

90 millions de francs CFA, c’est le préjudice que 180 points de services réclament à leur banque de tutelle qui se trouve être la BIMAO..

Depuis Juillet 2019, Joni Joni a saisi la BCEAO qui est  arbitre en la matière.

La commission Bancaire a également été saisie pour contraindre la banque BIMAO de respecter  les termes du contrat qui lie nos deux structures et permettre aux points de service d’entrer dans leurs fonds.

D’ailleurs l’instruction N°13/2015 de la BCEAO (disponible sur internet) stipule de manière formelle que, seule une banque agréée est autorisée à signer un contrat de transfert  avec un point de service et par conséquent l’argent des sous-agents, qui se disent victimes de Joni Joni, est logé dans un compte séquestre sous l’entière responsabilité de la banque BIMAO. Donc en aucun cas, Joni Joni ne saurait engager sa responsabilité dans une quelconque rétention de fonds.

Dans la même foulée, Joni Joni a aussi saisi les cours et tribunaux du Sénégal pour que justice soit rendue dans cette affaire qui suit son cours.

Fait à Dakar le 18 Décembre 2019

Merci de laisser vos commentaires !

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.