International

Corée du Nord : Russie et Chine proposent à l’ONU un allègement de sanctions

La Russie et la Chine ont transmis lundi à leurs partenaires du Conseil de sécurité de l’ONU une proposition « d’ajuster les sanctions contre la Corée du Nord » sous condition que ce pays s’engage dans le même temps dans une dénucléarisation de la péninsule coréenne.

Contenue dans un projet de résolution obtenu par l’AFP et qui a surpris plusieurs missions diplomatiques, la proposition souligne aussi la nécessité d’avoir « l’approche la plus favorable » face aux exemptions demandées aux sanctions et qui ont un objectif humanitaire.

Le texte, en se félicitant « du dialogue entre les Etats-Unis et la Corée du Nord à tous les niveaux » en faveur d’une nouvelle relation, appelle « à une reprise rapide des pourparlers à six » (Chine, les deux Corées, les Etats-Unis, la Russie et le Japon), lancés en 2003 mais dont Pyongyang s’est retiré en 2009.

Démarche « plutôt singulière »

L’avenir de ce texte reste incertain et aucune échéance pour une mise au vote n’a encore été avancée, selon des diplomates. A l’ONU, la rédaction des textes liés à la Corée du Nord est traditionnellement du ressort des Etats-Unis et la démarche russo-chinoise est plutôt singulière à cet égard, note l’un d’eux.

Selon une autre source, il est peu probable qu’un vote intervienne rapidement. La présidence du Conseil de sécurité, maître des travaux, est assurée en décembre par les Etats-Unis auxquels succédera en janvier le Vietnam à l’occasion de son entrée dans l’instance pour deux ans comme membre non permanent.

Bulldozers, tracteurs et petites cuillères

Le texte sino-russe demande aussi une exemption aux sanctions de tous les projets de coopération routiers et ferroviaires entre la Corée du Nord et la Corée du Sud. Il est accompagné de trois pages d’annexes listant des produits qui ne devraient plus être concernés par des sanctions contre Pyongyang : parmi eux figurent des bulldozers, des petits tracteurs, des radiateurs, de nombreux objets en métal allant des ciseaux aux petites cuillères et autres fourchettes, des machines à laver la vaisselle et le linge, des aspirateurs, des vélos, des poussettes d’enfants, des extincteurs…

Cette proposition de résolution survient alors que les discussions entre les Etats-Unis et la Corée du Nord, relancées de manière spectaculaire en 2018, sont dans l’impasse depuis l’échec en février d’un sommet entre Donald Trump et Kim Jong-un. Les Etats-Unis exigent que la Corée du Nord renonce d’emblée à tout son arsenal atomique, alors que cette dernière réclame une levée rapide d’au moins une partie des sanctions internationales qui étranglent son économie.

Merci de laisser vos commentaires !

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.