Société

Cout de l’électricité : les chiffres de la hausse, selon Pape Demba Biteye

53,9 % des abonnés de la Société nationale d’électricité du Sénégal, représentant 611 mille 203 clients, ne sont pas concernés par la hausse du coût de l’électricité. Papa Demba Bitèye, le directeur de la SENELEC, qui remonte au créneau, explique, lors d’une réunion d’informations, que celle-ci concerne 26,4% correspondant aux 300 mille abonnés payant des factures entre 15 et 25 mille. Qui vont subir une hausse de 1 (mille) 191 F CFA.

Mais les plus touchés par la mesure, rapporte LeQuotidien, représentent les détenteurs de facture de plus de 350 mille F CFA, ils sont 1 (mille) 375 clients.

« Ça ne fait pas plaisir de procéder à une hausse mais c’est une mesure qui se justifie par une justice et une équité territoriale. L’objectif est de poursuivre l’électrification dans toutes les zones du pays pour un accès universel à l’électricité en 2025 ».

S’exprimant en marge de l’atelier de restitution du Plan d’actions de la Lettre de politique de développement du secteur de l’Energie (LPDSE 2019-2023), le 25 octobre dernier, Mouhamadou Makhtar Cissé, le ministre du Pétrole et des Energies renouvelables, ex-Dg de la SENELEC, signalait que le taux d’électrification rurale est passé de 24% en 2012 à 42,3%, en 2018. Malgré les efforts déjà consentis, il n’en demeure pas moins, indiquait-il, « que le milieu rural reste un important défi qui mérite toute l’attention du gouvernement ».

S’agissant du taux d’électrification générale, « la moyenne africaine, au Sud du Sahara, est à 30%, (électrification globale). Pour le Sénégal, on est à 63% ».

Catégories :Société

Tagué:

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.