Gandiaye

Étudiants de Gandiaye menacés d’expulsion pour 22 mois d’arriéré de loyers – 3 millions 300 000 F CFA de dette – Pape Songde DIOP

Sous la menace d’une exclusion, de l’appartement de soumbédioune (à Dakar), depuis des mois, les étudiants de la commune de gandiaye, sont très inquiets de leurs situations. Pour rappel, chaque année les nouveaux bacheliers sont abrités dans cet appartement, qui est pris en charge par la mairie de la commune de gandiaye depuis plus de 10 ans.

ces deux dernières années, la commune peine à respecter les engagements indiqués dans le contrat de location.

Gandiayeinfos, a pu réaliser un entretien avec le Président de l’amicale des étudiants: Mr Papa Mamadou SENE, étudiant en Master 1 à l’Institut Universitaire de Pêche et d’aquaculture a l’UCAD.

Mr SENE, nous avons su qu’il y a des arriérés de paiement de l’appartement des étudiants de la commune de Gandiaye à Dakar : Combien s’élève le montant, des arriérés de loyer ? Et comment cela, se fait il que l’AMEERGA, doit une telle somme au propriétaire de cet appartement ? 

« Comme vous le savez, j’ai été élu président de l’Amicale des élèves et étudiants ressortissants de Gandiaye (AMEERGA) le 10 février 2019. Après 15 jours de la mise en place du bureau , j’ai rencontré le propriétaire de l’appartement, qui m’a notifié qu’aucun paiement n’a eu lieu au courant de l’année 2018.

Si je comprends, depuis fin 2017, l’appartement n’a pas été payé par la mairie de gandiaye ?

« Effectivement, on compte à ce jour, 22 mois d’arriéré de loyer ».

Avez vous fait des démarches ? Prises de contact avec le maire de la commune pape Songdé DIOP pour échanger sur ce sujet ?

« Dans un premier temps, nous avons échangé avec le propriétaire de l’appartement nous prendre son ressenti et ensuite lui demander de nous faire faveur, le temps de voir avec notre équipe municipale, comment pourrait on décanter la situation au plus tôt que possible ».

« Nous avons rencontré Mr le Maire Pape Songdé DIOP, par la suite pour lui faire part de notre inquiétude; au mois d’Avril 2019.

Le maire nous signifiant qu’en ce moment (Avril 2019) que les fonds de dotation n’étaient pas pas encore disponibles. Mais une fois qu’il les aura, l’appartement sera payé dans la foulée. »

Est-ce que le propriétaire, vous a donné fait part d’un préavis d’expulsion ?

« Lors de notre dernière, il m’a fait savoir qu’à la fin de ce mois d’Octobre, il va déclencher une procédure d’expulsion, conformément à la loi. Ce qui serait une catastrophe pour les nouveaux bacheliers, pour se loger. »

Avez-vous déjà réfléchie sur un plan d’actions ?

« Le bureau s’est réuni, la semaine dernière et le SG rédige un plan d’action qui sera suivi à la lettre même si on doit sacrifier nos propres études, on le mettra en oeuvre. »

D’abord, nous allons à nouveau, rencontrer monsieur Maire pape Songdé DIOP, pour une dernière fois, d’échanger avec lui, sur les possibilités avant que l’irréparable ne soit commu. Le suite de notre plan d’actions vous le saurez communiqué sous peu inch’Allah. »

Merci Mamadou et bonne chance !

« Merci à gandiayeinfos et à toute l’équipe technique ».

Gandiayeinfos le 29 Octobre 2019.

Merci de laisser vos commentaires !

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.