Kaolack

Kaolack : La route Mbadakhoune-Kaolack, un véritable « diégui siratt »

La route Kaolack-Mbadakhoune est en état de dégradation très avancer. L’axe en question est devenu un véritable cauchemar pour les riverains, un « diégui siratt » à cause de son mauvais état.

Pas plu tard hier jeudi 3 octobre 2019, un véhicule transportant des journalistes s’est renversé faisant 7 blessés dont 3 graves. Ce qui provoque l’ire des ses habitants qui n’ont que cette chemin pour rallier Kaolack qui est à 7km.

« C’est 7 km qui nous sépare de Kaolack mais on est obligé de faire plus de 30 km pour rallier Kaolack à cause du mauvais état de la route », dénonce un riverain.

Pour le maire de Mbadakhoune, Jean Marone, sa commune a un réel problème d’infrastructure routière mais espère que la situation va bientôt se décanter avec la construction du port sec dans cette localité située dans le département de Guinguinéo.

Merci de laisser vos commentaires !

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.