cadre de vie

Kaolack : le Rejek reboise des écoles publiques

Le Réseau des jeunes de Kaolack (REJEK) a organisé hier dimanche, une opération de reboisement dans deux (2) écoles publiques dans la commune de Kaolack. Une activité qui entre dans le cadre de cette association de jeunes kaolackois qui œuvrent pour l’émergence de leur ville. 

« Nous venons de planter 25 arbres dont 15 à l’école Khalipha Niass communément appelé école Dialégne et 10 à l’école Mansour Ba de Ndorong afin de contribuer à doter aux élèves un cadre paisible », a expliqué Mame Ngoné Diankha, présidente du REJEK.

Le choix de ces écoles est lié au fait qu’il n’y avait presque plus d’arbre dans les cours, alors que les élèves ont besoin d’un cadre de vie paisible, a-t-elle rappelé avant d’invité les jeunes de Kaolack à s’investir massivement dans des activités de reboisement et de protection de l’environnement.

Pour rappel, le Rejet a acquis les arbres plantés dans le cadre d’une collaboration avec le service des Eaux et Forêts.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.