actualité

L’affaire Khady Diouf tué à Thiès : Le meurtrier a fait de sanglantes confidences aux enquêteurs

Après avoir engrossé Khady Diouf, 15 ans, Assane Fall a trouvé une « solution » pour éviter que son père, un célèbre chef religieux basé à Thiès, soit au courant de son acte : la tuer. C’est lui-même qui a fait la confession, hier, aux enquêteurs, lors de son interrogatoire sous le régime de la garde à vue.
Selon les Libération, Assane Fall a fait de sanglantes confidences aux enquêteurs. Il a reconnu avoir engrossé Khady Diouf avec qui il « avait une relation ». Mais, lorsque Khady Diouf, mineure en l’espèce, est tombée enceinte, et compte tenu de la « réputation de son père », Assane Fall a tout simplement jugé opportun de l’étrangler jusqu’à ce que mort s’en suive avant de l’abandonner non loin de l’hôpital « Dalal Xel ».
Des sources du journal Libération renseignent également qu’Assane Fall est visé pour pédophilie et assassinat puisque l’enquête a établi que le crime a été prémédité. Dans la nuit du samedi en effet, il avait envoyé un de ses disciples au domicile de Khady Diouf pour que cette dernière vienne lui répondre.
C’est ainsi que la victime sort de chez elle, vers 21 heures, pour retrouver son bourreau dans la rue. Lors d’une dispute houleuse, Assane Fall demande à Khady Diouf d’arrêter de « dire partout » que c’est lui qui l’a engrossée. Mais, Khady Diouf persiste et signe. C’est ainsi qu’Assane Fall met à exécution sa « solution » à l’aide d’un bout de corde qu’il avait dans sa poche.

Merci de laisser vos commentaires !

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.