actualité

Les premiers mots d’Assimi Goita, chef de la junte militaire malienne : « Nous n’avons plus droit à l’erreur »

49141358-38320795

Le nouvel homme fort de Bamako a exprimé ses premiers mots après la rencontre qu’il a dirigée avec les secrétaires généraux des ministères ce mercredi 19 août, au département de la Défense.

Le Colonel Assimi Goita a assuré que l’objectif de cette rencontre était de réitérer aux hommes et femmes qui assurent la continuité des services de l’État du soutien des militaires.

« Suite à l’évènement d’hier qui a abouti au changement de pouvoir, il était de notre devoir de pouvoir donner notre position aux secrétaires généraux pour qu’ils puissent travailler directement », a ajouté le président du Comité national pour le Salut du peuple (CNSP). Il a profité de l’occasion pour revenir sur les raisons de l’intervention de l’armée ayant abouti à la démission du président IBK.

« Le Mali se trouve dans une situation de crise sociopolitique sécuritaire…nous n’avons plus droit à l’erreur. En faisant cette intervention hier, nous avons mis le pays au-dessus. Le Mali d’abord », s’est expliqué le nouveau chef de l’État malien.

Merci de laisser vos commentaires !

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.