Economie

Limogée de la Dgpsn : Anta Sarr Diacko emportée par ses « casseroles » ?

Anta Sarr Diacko n’est plus déléguée générale à la protection sociale et à la solidarité nationale. Elle a été limogée, hier mercredi, en Conseil des ministres. Elle est remplacée à ce poste par Aminata Sow.

Mais, cette décision est survenue quelques semaines seulement après la publication du rapport 2017 de l’Autorité de régulation des marchés publics (Armp) qui a révélé un scandale d’un milliard qui a été puisé dans les crédits alloués aux bourses de sécurité sociale pour financer un marché nébuleux d’achat de 700 tonnes de riz à distribuer à Thiès, Saint-Louis, Kaolack, Ziguinchor, Sédhiou, Kédougou et Tambacounda le même jour où elle recevait la notification du marché. Ce, pour la couverture du Magal et du Mawlid de la même année.

Le journal Libération avait, exploitant les rapports d’audit 2017 de l’Armp, révélé  le flou artistique qui entourait ledit marché d’achat de riz. Il avait aussi informé que les détails de la procédure révélaient un autre scandale: ce marché a été attribué en deux lots à Complexe Seutou indou (196 millions de FCFA) et Socomi (803,8 millions de Fcfa).

354 millions de Fcfa pour louer des bus

Après cette autorisation, la Dgpsn a, par lettre en date du 25 octobre 2017, sollicité l’avis de la Direction centrale des marchés publics (Dcmp) pour passer un gré à gré avec le Complexe seutou indou (Csi) et Socomi. Le même jour, la Dcmp dit niet en estimant que l’urgence invoquée pour justifier une entente directe ne tenait pas la route.

Ce n’est pas tout. Il faut également noter qu’une enquête menée avec l’Agence nationale de la statistique et de la démographie (Ansd) avait révélé que la Dgpsn a loué des voitures auprès de Senecartours pour un montant de 354 millions de Fcfa.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.