Politique

Loi pour interdire les manifs les vendredi et Dimanche : Seydi Gassama et Alioune Tine « brûlent » la proposition de Aymérou Gningue

Le président du groupe parlementaire de la majorité Aymérou Gningue avait annoncé en fin d’année dernière la volonté de travailler sur une loi qui interdit désormais les manifestations publiques les vendredi et dimanche. Il avait avancé comme prétexte la nécessité de l’Etat de garantir aux citoyens la liberté de dévotion. Alors que le mouvement « Nio lank » marche ce vendredi contre la hausse du prix de l’électricité et que ce débat a refait surface, Seydi Gassama de tancer le député. Selon lui cette idée saugrenue de faire adopter une loi interdisant les manifestations les vendredis, sous prétexte qu’elles entravent la liberté religieuse, doit être abandonnée. « L’exercice de la liberté religieuse et de la liberté de manifester ont toujours fait bon ménage » a-t-il twetté. Alioune Tine de son coté de conseiller à Aymerou à apprendre un peu l’histoire de la construction de l’élite politique africaine, par les communes et le Parlement et sortir de l’aplat-ventrisme. « Construire un Parlement digne, légitime de sa représentation du peuple, dans son discours et ses partis pris. » réagira t’il aussi.

Merci de laisser vos commentaires !

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :