actualité

Meurtre de Fatoumata Matar Ndiaye : Les juges ignorent-ils les commanditaires ?

Le meurtre de Fatoumata Matar Ndiaye va s’éclairer d’un jour nouveau ce mardi 21 janvier 2020.Pour rappel, cette dame avait été assassinée le 19 novembre 2016 par son propre chauffeur, Samba Sow.
Lors de son procès qui s’est tenu, le 7 janvier dernier, le président de ladite chambre a invité l’accusé à prononcer son dernier mot. « Je ne suis pas un criminel. Ma mère n’a pas mis au monde un assassin. J’ai été marabouté afin de commettre ce crime », a laissé entendre, le jeune âgé de 33 ans. Toutefois, le parquet général a requis les travaux forcés à perpétuité contre l’accusé Samba Sow pour l’assassinat de Fatoumata Mactar Ndiaye et de la tentative d’assassinat sur Adama Ba, fils de la défunte. Les avocats des parties civiles ont réclamé la somme de 500 millions de FCFA en guise de dommages et intérêts. Là où, les conseils de la défense ont plaidé pour une application bienveillante de la loi pénale. Mais les juges ne semblent pas accorder d’importance sur les noms des commanditaires cités dans ce dossier. Ne devraient-ils pas faire des investigations à ce niveau pour y voir plus clairs ?

Merci de laisser vos commentaires !

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.