Economie

Projets de développement : Plus de 9 milliards de FCFA pour financer les migrants

Eviter que des jeunes sénégalais puissent partir et prendre des voies de migration irrégulière au risque de leurs vies est un objectif de l’Union européenne. Donner des opportunités d’investissement au Sénégal en est un autre. Ainsi, avec l’Agence de développement et d’encadrement des petites et moyennes entreprises (Adepme) et l’Agence française de développement (Afd), ils ont mis en place un dispositif pour accompagner la Diaspora entrepreneure dans la concrétisation de son projet avec l’accès au financement et la meilleure compréhension de son marché.
« On estime que les projets de développement portés par des Sénégalais au Sénégal pourraient être efficaces. Ces jeunes souvent ont des idées brillantes mais qui nécessitent un accompagnement », a déclaré, ce jeudi, la responsable des projets du fonds fiduciaire d’urgence de l’Ue pour l’Afrique, Silvie Di Santo, lors de la cérémonie d’ouverture de l’atelier sur la définition de l’offre à destination de la Diaspora entrepreneure.
Ainsi, le responsable d’équipe projet migration à l’Afd à Paris a révélé : « Nous avons accordé une subvention. C’est 2 millions, 10 millions et 2 millions d’Euros respectivement pour l’Afd, l’Ue et l’Etat sénégalais ». Soit un total de 9. 208 231 900 FCFA. « Parmi les entrepreneurs de la Diaspora certains peuvent avoir des petites faiblesses dans la connaissance du marché dans lequel il veulent s’installer, la connaissance de l’environnement des affaires au Sénégal, les langues, la manière dont on peut travailler avec un associé. Egalement, on doit améliorer ce dialogue entre les Sénégalais de l’Extérieur et les structures qui sont capables de leur fournir un service », a fait savoir Olivier Kaba.
Sur ce, le rôle de l’Adepme est d’identifier ces points et renforcer ces entrepreneurs. Le Directeur général de ladite agence d’avancer que cet atelier a pour objectif de mieux définir les critères qui vont « nous permettre d’être plus efficaces dans la sélection et dans l’accompagnement ».  Ce programme cible particulièrement les Sénégalais établis en France, en Belgique, en Espagne et en Italie. Idrissa Diagne a, par ailleurs, renseigné que 150 projets entrepreneurs ont été dénombrés.

Merci de laisser vos commentaires !

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.