Education

Qualité de l’enseignement dans le privé : Issa Sall répond à Cheikh Oumar Hann

Récemment, alors que les écoles privées avaient mis dehors les étudiants orientés par l’Etat du fait d’une dette non payée, le ministre de l’Enseignement supérieur, Cheikh Oumar Hann a mis en doute la qualité de l’enseignement dans ces établissements. Une sortie qui n’est pas du goût du fondateur de l’Université du Sahel, le Pr. Issa Sall. ‘’Je refuse qu’on mette en cause la qualité de ma formation. Je sais que je donne une excellente formation.

Si nous ne donnions pas de bonne formation, l’Etat n’aurait pas envoyé ces étudiants dans les écoles privées’’, réplique-t-il. Interrogé par téléphone par Seneweb, l’homme politique pense que c’est peut-être parce que l’Etat a eu du mal à payer sa dette que le ministre cherche des subterfuges. ‘’Ce sont des paroles qui ne valent absolument rien’’, renchérit-il. Et le fait que ces propos émanent d’un ministre ne change en rien la perception de l’enseignant. ‘’Un ministre, c’est simplement une personne, il peut avoir ses insuffisances et ses manquements comme tout le monde’’, tempère-t-il. Toutefois Issa Sall précise que s’il était à la place de Cheikh Oumar Hann, il n’aurait pas tenu de tels propos.
‘’Quand j’envoie des étudiants dans les universités privées, je ne vais pas me retourner pour dire que la formation dans le privé n’est pas bonne ; ce qui n’est pas vrai d’ailleurs’’. Depuis quelques années, les établissements privés sont dans un perpétuel bras de fer contre l’Etat du fait d’une dette impayée. De quoi se poser des questions sur la durabilité du partenariat. Pour Issa Sall, la solution est toute simple. ‘’C’est à l’Etat de voir s’il veut maintenir la collaboration. S’il ne peut pas payer, la collaboration cesse. Quand il y a un partenariat, il faut que les gens se disent la vérité’’, tranche-t-il.

Catégories :Education, Politique, sénégal

Merci de laisser vos commentaires !

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.