actualité

Réouverture des classes aujourd’hui : les écoles privés catholiques n’étaient pas d’accord

Institution-Sainte-Jeanne-dArc-1140x570

L’Office Diocésain de l’Enseignement Catholique dit niet à l’état. Il a fait connaître hier sa décision de ne pas reprendre les cours ce mardi 02 juin 2020, comme décidé par les autorités. La reprise des cours prévue le 2 juin suscite l’inquiétude de l’Office Diocésain de l’enseignement catholique de Dakar. Par la voix de son directeur, abbé Georges Guirane Diouf, l’Office Diocésain de l’Enseignement Catholique de Dakar dit ne pas être prêt, aujourd’hui 2 juin, pour la reprise des cours.

« Les établissements de l’Office Diocésain de l’Enseignement Catholique de Dakar ne sont pas prêts à recevoir les élèves le 02 juin 2020, pour non-respect du protocole sanitaire par les responsables dédiés », a-t-il annoncé lors d’une conférence de presse où ont pris part les représentants des parents d’élèves, les représentants du syndicat des enseignants des écoles catholiques du Sénégal et ceux du collectif des chefs d’établissements. Prenant toute mesure de leurs pleines responsabilités, les écoles de l’Office Diocésain de l’Enseignement Catholique de Dakar « se donnent le temps de se préparer à recevoir les apprenants ».

Les établissements ouvrent, mais sans les élèves selon les écoles privés catholiques qui s’expliquent : « Une telle mesure est motivée par la conscience de ne pas mettre la vie des élèves, des personnels et de leurs familles en danger. » ainsi, poursuit en conclusion l’abbé Georges Guirane Diouf, « les directions sont ouvertes pour continuer la préparation et s’assurer que tous les préalables sont remplis, pour une arrivée des élèves le jeudi 04 juin 2020. » a noter que cette annonce a été faite avant la décision du président de la République de repousser l’ouverture des classes pour les élèves devant passer des examens (Entrée en 6ème, Cfee, Bfem et Bac) jusqu’à la saint -Glinglin.

Le témoin

Merci de laisser vos commentaires !

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.