Kaolack

Serigne Mboup annonce une usine de montage automobile à Kaolack

Serigne Mboup le patron du groupe CCBM par ailleurs président de la principale chambre consulaire du Saloum va installer une usine de montage automobile et de vélomoteur dans la ville de Kaolack. L’homme d’affaires sera accompagné dans ce projet par des industriels indiens qui investir dans la rée industrialisation de cette région.

Kaolack, le cœur du pole Sine Saloum va renouer avec sa réputation de capitale des deux roues du Sénégal. Après la fermeture de l’usine de vélomoteurs ISENCY au début des années ‘’2000’’ une autre pourrait voir le jour dans les
prochaines semaines. L’annonce a été faite par le patron de CCBM en marge de son séjour dans la capitale indienne. L’unité industrielle qui sera le fruit d’une joint-venture sino-indienne va ouvrir une nouvelle ère dans le développement industriel de la capitale du bassin arachidier.

Selon des sources proches du président de la chambre de commerce de Kaolack, il va s’agir d’une usine de
montage de petits véhicules pouvant servir de taxis coûtant entre 2,5 millions à 3 millions accessibles aux petites bourses. Des modèles en vogue en Inde et dans certains pays asiatiques. L’unité industrielle va aussi produire des
vélomoteurs et tricycles pouvant servir de véhicule de transport en commun dans la région voire dans la sous-région. L’Inde un des dragons asiatique est réputée pour son dynamisme industriel notamment dans la production
d’automobiles à petit coût adaptés aux pays en développement. L’homme d’affaires qui y séjourne depuis dimanche annonce le lancement du projet en marge de l’ouverture de la 5 ème édition de la Foire Internationale de Kaolack
(FIKA) prévue le 25 janvier prochain.

Pour rappel avec 14000 vélo-taxi officiellement répertoriés, Kaolack se positionne comme la capitale nationale de ce mode de transport public très en vogue dans cette partie centrale du pays.

Merci de laisser vos commentaires !

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.