actualité

Succession de Macky Sall : Abdoulaye Daouda Diallo et Makhtar Cissé sont dans les rétroviseurs

« La mouvance présidentielle est partie pour se retrouver au creux de la vague. Soupçonnant les ministres Abdoulaye Daouda Diallo et Mouhamadou Makhtar Cissé d’être bien partis pour ravir la vedette aux autres challengers dans la course à la succession au sommet de l’État, des apparatchiks du camp présidentiel tentent de leur barrer la route.
Et, à défaut de les mettre en mal avec Macky Sall qui les tiendrait en haute estime, une cabale est en gestation pour salir leur réputation auprès de l’opinion nationale et internationale », campe, d’emblée, L’Exclusif.

Le journal d’ajouter : « Le ministre des Finances et du Budget et son collègue du Pétrole et des Énergies, deux postulants bien partis pour s’emparer du pouvoir en 2024 au cas où Macky Sall ne serait pas candidat à un troisième mandat, doivent surveiller leurs arrières.

Car, ils seront amenés, d’ici peu, à faire face à une cabale mûrie à l’intérieur de leur coalition. Ils seront présentés comme des gens traînant des casseroles qui ont utilisé leurs positions dans l’appareil d’État pour s’enrichir. Pour cela, d’importants moyens seront déployés ».

Merci de laisser vos commentaires !

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.