Politique

TOUBA / L’ARMP casse un marché de 465,261 millions – Lahad Kâ, bon Pcr et mauvais maire !

La gestion du maire Abdou Lahda Kâ n’est finalement pas aussi limpide que lui-même le laisse croire. En effet, sa municipalité a été reconnue coupable de maladresses dans la procédure de passation d’un marché portant travaux d’installation de feux tricolores dont le montant financier est de 465,261 millions de francs.

L’Agence de Régulation des Marchés Publics du Sénégal estime, en effet, que l’institution a fait montre de délinquance, qualifiant les actes posés de scandales graves. Cette procédure inadaptée a d’ailleurs poussé le Service Régional des Marchés Publics Pôle de Thiès à refuser de cautionner le marché qui a été tout bonnement annulé par l’Armp.

Libération qui donne l’information, précise que la décision d’annulation a été prise depuis le 4 décembre 2019.

Pourtant en juin 2013, Abdou Lahad Kâ, alors Président de la communauté rurale de Touba avait été audité par la Cour des comptes qui avait dépêché une mission qui a séjourné dans la cité une bonne dizaine de jours. Au terme de la mission, il a été retenu que la gestion était dépourvue d’irrégularités. Suffisant pour penser que le bon Pcr est devenu un mauvais maire…

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.