actualité

Voici la plainte du professeur de math Henry Bernard Coly bastonné par son élève

Le jeudi 16 janvier 2020 à 8h avant le démarrage de mon cours en 6e, des élèves portaient des pullovers en capuchon.Je leur ai demandé d’ôter leurs capuchons. Ce qu’ils on fait. Une heure après, à ma grande surprise, l’élève Yaya Fodé Bodian a remis son capuchon. Je lui ai donc dit de me remettre illico son pullover et que je ne le lui redonnerai qu’à la fin de l’année scolaire tout en me disant dans mon fort intérieur que je le lui rendrai plutôt que prévu. J’ai finalement laissé le pullover à capuchon dans mon casier à la salle des professeurs. Vers 12.30,le papa de l’élève BODIAN alias ELTON accompagné d’un ancien élève du CEM de Boucotte Diembéring nommé Aly Ndiaye a débarqué chez moi pour me réprimander et me corriger. Lorsque ELTON m’a interpellé à propos de son fils qui est rentré sans son pullover à capuchon, je lui ai dit que les affaires de l’école se règlent à l’école, donc qu’il revienne à l’école pour qu’on en parle. Il a insisté pour en parler et comme moi je le connaissais, le l’ai écouté pour qu »il comprenne que son fils a mal agi, ne me doutant pas de ses mauvaise intentions. C’est ainsi que des voix se sont élevées et la tension a monté et ils ont commencé tous les deux à m’insulter et à m’agresser verbalement. Ils ont même dit que l’école tout comme le règlement intérieur c’est de la merde. Comme ils commençaient à dépasser les bornes, je leur ai dit de sortir chez moi et que je n’en parlerai plus. Aly Ndiaye continuait à me manquer de respect.je lui ai dit que ce n’est pas son problème et qu’il ne s’en mêle pas. Il a dit qu’il va s’en mêler et que si je ne fais pas attention, il va me bastonner. Avant que j » n’agisse, Aly Ndiaye m’a asséné un coup de poing. J’ai répliqué et lorsque j’ai commencé à prendre le dessus sur lui, Bodian alias ELTON, qui était au début sans réaction (statique sans rien faire) est venu nous séparer. C’est après que je me suis rendu compte que j’étais touché à l’œil gauche. J’ai donc appelé le Proviseur du Lycée de Boucotte Diembering qui m’a envoyé voir le Principal du CEM, l’APE et le Chef du village, ensuite nous sommes partis à l’hôpital. Pour rappel, il y avait trois (3) témoins oculaires à savoir Saly Goudiaby Astou Gningue et Ndatté Sagna.

Merci de laisser vos commentaires !

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.